KIV
  • Passer de Joomla à Wordpress fut une absurdité coûteuse.

  • Aucun des arguments pour le changement n'était vrai.

Les remarques critiques de l'employeur à l'encontre de Joomla s'appliquent au site Web Wordpress :

  • c'est plus déroutant,

  • ce n’est plus facile à utiliser ni pour les administrateurs ni pour les utilisateurs.

La réduction des publications du département à un cinquième du journalisme en ligne depuis le changement en est une preuve convaincante. Le site Web de l'employeur se présente comme un site Web lisse et non dynamique, avec des images provenant du site de ressources graphiques Freepic. Trouver des informations pertinentes nécessite plus d'effort.

Le site Web est mal entretenu: la dernière mise à jour du programme date d'un an et demi. Depuis, des failles de sécurité importantes ont été solutionnées. Ce n’est qu’après mon avis que des déclarations conformes à la protection des données ont été faites.